samedi 1 février 2014

Compte rendu de la réunion de l'observatoire des lycées - 31 janvier 2014


Etaient présents :

  • au titre du Conseil régional Aquitaine : M. Boulay, DGA, M. Cagnon, directeur de l'éducation, M. Jolly, directeur de la DMO, M. Auzilleau, DRH, Mme Capriglia, adjointe au DGA, M. Papon, chef de service Programmation prospective et Elisabeth Douzille, responsable unité Cellule de suivi des politiques publiques
  • au titre de la représentation syndicale : UNSA/SNPDEN, ID-FO , le SNASUB-FSU et un représentant des lycées agricoles.

M. Boulay, directeur général adjoint ouvre la séance à 14H30. Après divers échanges avec les membres de l'observatoire, est évoqué le 1er point à l’ordre de jour.


1 - Proposition de travail des groupes thématiques

M. Boulay propose la création de 2 groupes de travail:
  1. L'un sur l'actualisation des critères de la dotation de fonctionnement
  2. L'autre sur les nouvelles modalités de commande pour les équipements informatiques

Après approbation des membres de l'observatoire et discussion sur la composition et le calendrier de travail de ces 2 groupes, certaines précisions sont apportées par les services de la Région quant aux éléments de calcul de la DGF des lycées qui pourraient être révisés, notamment les critères liès à la part enseignement et à la part relative aux contrats de maintenance de la DGF. Une réflexion sur les fonds de roulement des établissements devrait également être menée dans le cadre de ce 1er groupe de travail. Au cours de ces échanges, le SNASUB/FSU a souhaité également que ce groupe de travail puisse discuter des éléments financiers qu'il serait utile de communiquer aux lycées lors de l'attribution de la DGF (calculs détaillés de la part énergie,etc.).

S'agissant du groupe de travail informatique, l'ensemble des membres présents des lycées s'est montré très favorable à la création d'un tel groupe. Le SNASUB/FSU a fait remonter le mécontentement des collègues quant à l'inadéquation des équipements reçus avec les besoins des établissements, les difficultés lièes aux libellés chiffrés des dotations de postes informatiques et les soucis liès au SAV de l'entreprise attributaire des marchés actuels.
M. Papon, au cours des échanges, a rappelé l'effort financier de la Région quant à sa politique de dotation de matériels informatiques à destination des lycées Aquitains : 1,6 millions d'euros/an et a évoqué diverses pistes visant à améliorer ce dispositif.

2 - Information sur le déploiement de l'ENT Léa

M. Cagnon fait un point d'étape quant au déploiement de Léa, environnement numérique de travail qui est actuellement en place dans 67 lycées. Après avoir explicité les causes des difficulté ne permettant pas à l'heure actuelle une utilisation effective de l'application cahier de texte, M. Cagnon répond aux questionnements des chefs d'établissement présents quant à la généralisation du très haut débit dans l'ensemble des lycées Aquitains. Lors de cet échange, est évoqué la nécessité de bien encadrer les connections wifi à destination des personnels et des lycéens dans les établissements puisque cela peut avoir un impact direct sur le débit à l'intérieur même du lycée.

3 - Information sur la démarche Cordouan
Mme Douzille fait un bilan très positif de la phase de consultation du projet Cordouan qui a été menée d'octobre à décembre 2013. Elle souligne la très forte participation des équipes dans chaque lycée et la qualité de leurs travaux et réflexions. Seuls 4 lycées n'ont pas organisé de réunion et 130 comptes-rendus ont été envoyés à la collectivité. Mme Douzille indique également que 23 lycées ont été accompagnés dans le cadre des réunions Cordouan par une équipe d'élèves de sciences po Bordeaux.

Au vu d'une 1ère lecture des comptes-rendus, 3 types de problèmatiques apparaissent : celles qui concernent la vie interne de l'établissement, celles qui sont liées à des demandes à la collectivité propre à chaque lycée et celles qui concernent la collectivité sur des affaires plus générales.

Un tableau de bord par établissement devrait être élaboré pour recenser les demandes propres à chaque lycée effectuées en terme d'équipement, de travaux ou de DRH dans le cadre de Cordouan.

Par ailleurs, il y aura une restitution des travaux et une synthèse de l'ensemble des propositions « d'ordre général » faites par les équipes des lycées, propositions qui seront ensuite présentées dans un 2ème temps aux élus.

4 - Bilan remplacement ATT

M. Auzilleau fait un bilan de la 1ère année d'exercice du nouveau dispositif remplacement des ATT. Les objectifs fixés ont été atteints puisque l'enveloppe financière affectée aux remplacements pour l'année 2013 n'a pas été dépassée : 4,19 millions d'euros consommés sur les 4,2 millions d'euros engagés, ce qui représente 51990 jours de remplacement (y compris avec les remplacements pour les congés de longue durée).

M. Auzileau tient à remercier le travail des équipes sur le terrain et notamment la gestion rigoureuse des gestionnaires sur ce dossier. Il répond favorablement à la demande de différents membres de l'observatoire d'adresser un bilan chiffré aux établissements s'agissant des résultats de cette 1ère campagne de remplacement.

Enfin, M. Auzilleau conclut son intervention en informant l'observatoire de la tenue d'une nouvelle campagne de dialogue de gestion dans chaque établissement avec une meilleure prise en compte du temps de travail lié à l'entretien des salles informatiques et de l'âge moyen des équipes. Il précise que cette nouvelle campagne se fera comme la 1ère dans une logique de dotation et non de répartition.

M. Boulay clôt les débats en indiquant que seront étudiées notamment lors du prochain observatoire les problématiques liées aux GRETA.

Thierry POUSSON
Responsable EPLE – SNASUB/FSU Aquitaine